QUI SOMMES-NOUS ?

La Route du Sel et de l’Espoir - La ROSE -  est une Association de Solidarité Internationale créée en 2013 et qui œuvre au développement d’un espace de solidarité entre Méditerranée et Afrique par la revalorisation du patrimoine économique, social et culturel de l’ancienne Route du Sel qui sillonnait le Sahara et le Sahel.

Elle promeut les échanges interculturels en tant que facteurs de paix et de développement, la lutte contre la pauvreté, ainsi que le renforcement de la coopération entre les villes méditerranéennes et les villes et oasis qui jalonnent la Route du Sel.

Le logo de La Route du Sel et de l'Espoir est un symbole "Adinkra" du Ghana qui signifie 

"Aide-moi et laisse-moi t'aider"

(Boa me na me mmoa wo).

Il symbolise la coopération et l'interdépendance.



NOTRE SYMBOLE

CADRE D’ACTION

Notre cadre d’action est défini par les principes universels des droits humains,  par une vision et une mission.

 

Les principes universels des droits humains

 

Ce sont ceux contenus dans :

  • La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948

  • Le Pacte international sur les droits civils et politiques de 1966

  • Le Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels de 1966

  • Les droits collectifs, tels qu’ils ont été introduits dans la Convention africaine des droits de l’homme (Charte de Banjul des droits de l’homme et des peuples du 27 juin 1981) en tant que droit des peuples à disposer de leurs richesses naturelles, droit au développement, à la paix et à la sécurité, ainsi que droit à un environnement satisfaisant. 

 

Notre vision 

 

Nous oeuvrons pour un monde solidaire et interdépendant, un monde d’échanges et de partage, des peuples fiers de leurs racines et ouverts sur les autres .

 

Notre mission 

 

Promouvoir une culture de paix et de solidarité fondée sur la reconnaissance de l’altérité.

 

Notre champ d’action

 

La région sahélo-saharienne et méditerranéenne.

PATRIMOINE CULTUREL MATÉRIEL ET IMMATÉRIEL

Selon l’UNESCO le patrimoine culturel matériel comprend le patrimoine culturel mobilier (peintures, sculptures, monnaies, instruments de musiques, armes, manuscrits) et le patrimoine culturel immobilier (monuments, sites archéologiques).

On entend par patrimoine culturel immatériel les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire …que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d’identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine.

Le patrimoine naturel correspond aux sites naturels, ne résultant pas de l'action de l'homme, et reçus en héritage. Ils ont une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science, de la conservation ou pour leur beauté naturelle.

 

Nous militons pour la préservation et la valorisation du patrimoine culturel matériel, immatériel et naturel des communautés de l’espace oasien, en tant que facteur de paix et partie intégrante du développement durable.

DESERTIFICATION ET
CHANGEMENT CLIMATIQUE

La lutte contre la désertification et l’adaptation au changement climatique sont des formes d’action permanentes et séculaires pour les communautés du Sahara et du Sahel. Elles ont développé au cours des siècles des trésors d’ingéniosité pour gérer durablement une ressource naturelle rare et vivre en harmonie avec une nature inhospitalière.

Ces communautés sont celles qui souffrent le plus de la désertification et du changement climatique, alors même que leur contribution au réchaufffement de la planète est pratiquement insignifiant.

 

Nous militons pour plus de justice environnementale envers ces communautés, pour la reconnaissance et la valorisation de leurs savoir-faire en matière d’adaptation, ainsi que pour la mobilisation de ressources pour renforcer leur résilience.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Par ses activités de sensibilisation La ROSE apporte sa modeste contribution à la lutte contre la pauvreté, en promouvant une approche holistique du développement, fondée sur la solidarité et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel des peuples de la région. 

 

Cette vision part du simple constat que les peuples sont au cœur de tout développement et que le développement et la paix ne peuvent se bâtir que sur la reconnaissance du génie de ces peuples et de leur contribution au progrès de l’Humanité. Ainsi, comme le prône l’UNESCO, LA ROSE travaille à la prise en compte de la dimension culturelle comme quatrième pilier du développement durable, complémentairement à ses volets économiques, environnementaux et sociaux.

LA ROUTE

DU SEL

ET DE L'ESPOIR

Tel:  +33 6 52 24 21 08

Fax: +33 9 56 72 27 05

  • Facebook Social Icône