LES ENJEUX

Méditerranée, Sahara, Sahel: Destins croisés

De tout temps le Sahara constitua un espace d’échanges, un lien entre les peuples d’Afrique du Nord et d’Afrique  subsaharienne. Les oasis qui jalonnaient la route du sel et de l’or, de Sijilmassa à Agadès, de Tataouine à Gao, d’Ain Salah à Tombouctou, furent autant de relais salutaires pour le commerce avec les villes méditerranéennes d’Afrique du Nord, d’Europe et d’Asie.

 

Les populations qui vivent aujourd'hui le long de la Route du Sel sont parmi les plus pauvres et les plus démunies face à la sécheresse et au changement climatique. Elles se retrouvent souvent, comme c’est le cas actuellement, au cœur de conflits qui les dépassent et les instrumentalisent.

 

Et pourtant, ces peuples, au cours de l’Histoire, ont fortement contribué au progrès de l’humanité et à la richesse des Nations, notamment celles d’Europe et du Moyen Orient. Durant des siècles les peuples de Méditerranée ont commercé avec les royaumes africains et les empires Raoussas, Songhaï, du Ghana et autres. Ils ont ainsi largement bénéficié de leurs richesses économiques, culturelles et scientifiques.

 

Notre ambition aujourd’hui est de faire de la Route du Sel la Route de l’Espoir, avec et au profit des populations sahariennes et sahéliennes concernées, en stimulant toutes les formes de coopération et de solidarité entre les villes, les oasis et les peuples de l’espace saharo-méditerranéen, au nom d’un patrimoine historique commun.

LA ROUTE

DU SEL

ET DE L'ESPOIR

Tel: +33 6 52 24 2 108

Fax: +33 9 56 72 27 05

  • Facebook - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle