Le rôle de la société civile dans la neutralité en matière de dégradation des terres
(Objectif de développement durable n° 15)

Le rôle des OSC doit être reconnu sur le plan politique et ces organisations doivent participer pleinement aux processus décisionnels liés aux questions relatives à la neutralité en matière de dégradation des terres.

UN ROLE CLE

  • Les organisations de la société civile (OSC) sont des acteurs clés dans l'approche socio-écologique pour atteindre la« neutralité en matière de dégradation des terres ».

  • La « neutralité en matière de dégradation des terres » n’est pas abordée comme un concept autonome, mais comme un facteur contribuant à la fois à la gestion durable des terres et à l’amélioration des conditions de vie.

DES ATOUTS

  • Les OSC sont les plus conscientes des facteurs locaux qui jouent un rôle essentiel dans la gestion durable des terres. Elles sont le « miroir fidèle » des préoccupations, des besoins et des attentes des personnes vulnérables.

  • Cela leur permet de jouer un rôle unique de plaidoyer et de lobbying auprès des gouvernements pour partager une vision holistique de la « neutralité en matière de dégradation des terres », intégrant les considérations sociales, éthiques et culturelles.

  • Elles peuvent éclairer les décisions, surveiller les mesures prises par les gouvernements et en rendre compte.

L'IMPORTANCE DES RESEAUX

  • Les réseaux renforcent les capacités des OSC, notamment sur les questions de droits de l’homme et de bonne gouvernance.​

  • Les réseaux sont souvent des mécanismes facilitant le débat avec les populations locales, favorisant la convergence des vues et la coordination des actions.

LA ROUTE

DU SEL

ET DE L'ESPOIR

Tel:  +33 6 52 24 21 08

Fax: +33 9 56 72 27 05

  • Facebook Social Icône